Le rooibos

Rooibos-nantesCette boisson a longtemps portée à tort le nom de thé rouge en Occident, or ceci est un abus de language. Sa fabrication (proche de celle du thé noir) , la couleur rouge de son infusion et son appellation historique « Rooitea » ont semé la confusion. Cette boisson n’est pas issue du théier Camellia sinensis et ne contient pas de théine, faible teneur en tanins, mais nombre important de vitamines.

Le Rooibos originaire de la région du Cedarberg au sud-ouest de l’Afrique du Sud, fait partie de la famille des légumineuses. Cet arbuste aux fines feuilles en forme d’aiguilles, tenues par d’étroites ramifications, pousse au dessus de 800 mètres d’altitude, sur une terre sablonneuse et dans un climat aride. Ce sont ces fines aiguilles que l’on utilise pour fabriquer le savoureux breuvage aux reflets rouges cuivrés.

En Afrique du Sud, le Rooibos a été élevé au rang de boisson nationale. Totalement dépourvu de substances excitantes, ce breuvage gorgé de soleil au goût doux et rond se laisse boire à toute heure et convient aux nourrissons comme aux vieilles personnes. Riches en sels minéraux (tels que le fer, calcium, cuivre et zinc) , en vitamines A,C et E et en autres antioxydants, cette boisson est l’objet de nombreuses études, le Rooibos aurait des effets bienfaisants sur l’arthrite et les rhumatismes. Il serait également efficace dans les cas de spasmophilie, d’allergies, d’acné et d’hypertension. Par la présence de diverses substances appelés flavonoïdes, il ralentirait le processus de vieillissement, explique le chimiste Daneel Ferreira.